Il existe différentes façons de se débarrasser de ce nuisible. Pour de la chasse pure et dure, il faudra opter tout d’abord pour un fusil, et pourquoi pas aussi un mirador de chasse. Mais dans les villes, il sera plus difficile de pratiquer la chasse au pigeon de cette manière… Nous allons donc voir comment se débarrasser de ses oiseaux devenus tant indésirables.

 Pourquoi se débarrasser des pigeons ?

Les pigeons sont aujourd’hui considérés comme des oiseaux indésirables par l’homme. Chassés des villes comme des campagnes, ils adorent pourtant se poser un peu partout dans nos jardins, sur nos toits, sur nos balcons et sur nos rebords de fenêtres pour installer leur nid et faire leurs fientes.

Les déjections des pigeons occasionnent elles aussi une gêne visuelle, mais surtout un vrai problème technique.

En effet les déjections sont extrêmement acides, quel que soit le support ce dernier ne peut résister, il se trouve rongé petit à petit.

La prolifération de pigeons engendre le risque de transmission de maladie de type :

  • Infections virales : la grippe, les paramyxoviroses….
  • Infections parasitaires : ténias, ectoparasitoses
  • Infections fongiques. 

 Les pigeons sont-ils un danger pour notre santé ?

Les pigeons peuvent être des vecteurs de maladies et certaines sont directement transmissibles à l’homme comme la salmonellose, la grippe aviaire, la maladie de Newcastle, l’ornithose, ou encore la chlamydiose. On retrouve dans les fientes de cet oiseau des microbes et autres micro-organismes qui peuvent infecter l’être humain par inhalation ou par contact direct sur la bouche et les mains. En inhalant des poussières de fientes, vous pouvez vous retrouver avec une pneumonie ou une grippe. Leur contact peut résulter en une diarrhée, une gastro-entérite aiguë ou des douleurs abdominales.

Il existe plusieurs façons de tomber malade à cause de pigeons, des façons parfois plus communes que d’autres :

  • Inhalation – lorsque les excréments d’oiseaux sèchent, tout pathogène vivant dans l’excrément peut devenir aéroporté dès la moindre perturbation
  • Ingestion – la consommation d’aliments contaminés par des bactéries, des champignons ou des virus apportés par des oiseaux
  • Boisson – comme pour l’ingestion, une infection peut se produire lorsque l’on boit de l’eau ou toute autre boisson contaminée
  • Toucher – les oiseaux morts sont hôtes à de nombreux champignons, virus et bactéries dangereuses
  • Piqûre d’insecte – les insectes piqueurs peuvent être contaminés en piquant un oiseau : une piqûre de la part d’un insecte contaminé peut ensuite transmettre les maladies

Comment faire fuir les pigeons d’un toit, balcon ou du jardin ?

Les pigeons adorent s’installer sur les toits, qui sont des espaces parfaits pour faire leur nid et pour surveiller ce qui se passe autour d’eux. Malheureusement, leurs fientes abîment votre toiture et les oiseaux peuvent laisser des traces d’usure sur vos tuiles.

Posez une barrière entre les tuiles

Pour faire leur nid, les pigeons aiment se nicher entre les tuiles. Empêchez-les d’y pénétrer en installant des obturateurs de tuiles. Il suffit de les fixer à l’aide de clips ou de vis pour complètement boucher le passage. Vous freinez ainsi les tentatives d’intrusion des pigeons, mais aussi des rongeurs.

Protégez aussi les balcons et gouttières

Les pigeons prennent les balcons et les gouttières pour des perchoirs confortables leur permettant de surveiller le monde qui les entoure en toute sécurité. Néanmoins, leur présence peut être très pénible, notamment en raison de leurs fientes qui souillent votre extérieur et votre mobilier.  Placez donc des pics métalliques sur vos rebords de balcon, de fenêtres et de gouttières.